Rouleaux de printemps

Les rouleaux de printemps, il n’y pas de saisons pour en manger

Faisant partie des plats les plus fréquemment proposés dans les snacks et restaurants, les rouleaux de printemps sont aujourd’hui revisités à l’infini. On en a tous déjà goûté au moins une fois mais, qui connait l’origine exacte de ce délicieux amuse-bouche ? Et quelle en est la recette originale ? Nous allons découvrir pas à pas l’histoire de ce mets si bon, si sain et si facile à préparer.

Origine du rouleau de printemps

« Rouleau de printemps » est l’appellation française attribuée au « goi cuon » ou « bo cuon » qui n’est autre qu’une spécialité culinaire d’origine vietnamienne. Cette recette a très vite conquis la Chine qui l’a rebaptisée « chunjuan ». Dans les pays anglo-saxon, on le nomme « spring roll ». Mais peu importe l’appellation, on fait référence à une garniture entourée dans une galette de riz cru ou légèrement cuite ou encore d’une mince feuille de fécule de manioc ou de farine de blé et qui fait la taille d’une paume de main.

Au Vietnam, le rouleau de printemps est le plus souvent consommé en apéritif mais il peut aussi accompagner le repas principal. En chine, il est plutôt considéré comme un snack que l’on grignote entre les repas ou que l’on sert aux invités avec le thé. La garniture varie d’une région à  une autre et peut être différente selon que ce mets soit consommé un jour de fête ou un jour ordinaire. Il peut même être une offrande alimentaire dans certaines cultures chinoises.

Le rouleau de printemps a longtemps circulé dans les pays asiatiques, se propageant d’un pays à l’autre, avant de dépasser les frontières pour se retrouver dans les assiettes des pays occidentaux à partir des années 50. Les historiens le classent parmi les plats traditionnels les plus populaires d’Asie. Attention toutefois à ne pas le confondre avec les nems qui sont une autre garniture enroulée et également d’origine vietnamienne. Le nem se différencie du rouleau de printemps par le fait qu’il soit enroulé de pâte à base de blé ferme, garni, que l’on fait frire.

Rouleaux de printemps

Les rouleaux de printemps sont très populaires en Asie © Emily Webster, Unsplash

La recette originale du rouleau de printemps

En réalité, il n’existe pas de vraie recette originale pour le rouleau de printemps car même au Vietnam, son pays d’origine, il se décline en trois variétés différentes. On a le rouleau à farce de viande de porc rôti avec des filaments de couenne de porc et vermicelle, concombre et poudre de riz grillé. On trouve également de la farce de viande de bœuf émincé avec des légumes épicés. Il y a également de la farce de porc émincé cuite dans du bouillon, mélangée avec des crevettes, des œufs, du vermicelle de riz et des légumes. Certaines régions ajoutent de la pâte de haricots rouges, du riz blanc ou encore de la chair de poisson dans la garniture. Au Japon, on les préfère exclusivement à base de légumes et de poisson. On associe le rouleau de printemps avec de la sauce aigre doux ou de la sauce soja dans laquelle on le trempe avant de le consommer.

Une recette de rouleau de printemps healthy

Puisqu’on peut agrémenter le rouleau de printemps selon nos goûts et nos envies, préparez des recettes savoureuses, originales et surtout healthy. Essayez par exemple la farce au poulet, à l’avocat et aux cacahuètes. Pour le concocter, vous aurez besoin de quelques feuilles de riz, deux belles escalopes de poulet, un avocat, de la carotte râpée, du jus de citron, de la coriandre, une poignée de vermicelles de riz, une poignée de cacahuètes dorées au four puis écrasées, du vinaigre de riz, une purée d’ail, sel et poivre.

Après avoir fait sauter au beurre et à l’ail le poulet découpé en morceaux, découpez en mini dés l’avocat, mélangez tous les ingrédients, ajoutez du vinaigre, salez puis poivrez. Il ne vous reste plus qu’à enrouler la farce soit dans une feuille de laitue trempée dans de l’eau bouillante salée, soit dans une feuille de riz. Trempez dans de la sauce soja sucrée ou de la sauce aigre-doux pour relever la goût de la carotte et de l’avocat. Un pur délice !

Source image mise en avant parTim Nguyen, Pixabay

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *