Le riz : ce que vous devez savoir sur cette céréale la plus consommée dans le monde

Cuit dans l’eau bouillante, à la vapeur ou frit dans l’huile, le riz, qui se compose de ces délicieux petits grains, se marie avec tous les plats et tous les desserts ; il convient en toutes circonstances. Vous l’avez certainement entendu ou lu dans divers articles, le riz est l’aliment le plus consommé dans le monde. Il nourrit quotidiennement des milliards d’individus sur la planète (600 millions de tonnes de riz sont consommées par an), et cela grâce à ses caractéristiques nutritionnelles importantes. Le riz est riche en glucides, de plus il est une source de sels minéraux qui apportent à l’organisme le phosphore, le fer et le potassium dont il a besoin. Il est aussi riche en vitamine B et contient également une dose importante de protéines. Par exemple, un bol de 100 grammes de riz blanc fournit 20% des apports en énergie journalière recommandée, 15% de protéines, de la vitamine B, des minéraux, des acides gras essentiels ainsi que des fibres.

L’Asie, berceau de la culture du riz

Le riz est cultivé depuis plus de 10 000 ans. Il est originaire de Chine et il est l’un des principaux aliments le plus consommé en Asie. La Chine est d’ailleurs le plus grand producteur au monde devant l’Inde, le Bangladesh et le Vietnam. Au japon, il est consommé tout au long de la journée et sous toutes les formes, le matin lors du petit déjeuner, le soir avec un verre de saké, la boisson traditionnelle à base d’alcool de riz.

Dans les pays d’Asie, le riz représente la richesse, par exemple jusqu’au 20ème siècle le riz était utilisé comme monnaie d’échange. En Chine, il y a environ 4000 ans de cela, une légende raconte qu’un empereur demanda une “pluie de riz” pour honorer le mariage de sa fille afin de symboliser l’amour, le bonheur et la richesse. De plus, dans ce pays, il est coutume d’offrir un bol de riz cuit aux morts. Ce rituel permettrait de garantir aux défunts un passage serein vers l’au-delà.

Typologie du riz

Nous pouvons classer la céréale selon le grain : court ou long. Les grains courts sont riches en amidon. Ils ont la particularité de se coller à la cuisson et sont donc recommandés pour la recette crémeuse des risottos ou des desserts tels que le célèbre riz au lait. Les longs grains sont à contrario pauvres en amidon. Ils sont parfaits pour accompagner des recettes de plats en sauces et les curry Indiens. Et nous pensons évidemment aux riz Basmati, Thaïlandais… Le riz est un aliment qui doit être cuit spécifiquement dans l’eau bouillante, jamais dans l’eau froide, ni tiède.

Riz noir, riz complet, riz blanc : ils sont tous bons pour la santé

Il existe différentes variétés de riz. Nous pouvons citer les principaux : le riz noir, le riz complet, le riz blanc. Le riz blanc reste le plus consommé, cependant il n’est pas forcément le plus nutritif. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit du produit final du riz brun sans ses couches externes et, pour cette raison, il perd une partie des vitamines, des nutriments, des fibres qui sont contenus dans l’enveloppe. Toutefois, le riz blanc est recommandé lorsque l’on ressent des dérangements gastriques car il permet de prévenir les problèmes intestinaux : il régule le système intestinal et soulage l’estomac.

Le riz noir est un aliment recommandé pour les personnes qui suivent un régime. En effet, ce riz est un véritable allié à la perte de poids car il contient 20% de protéines et 30% de fibres de plus que le riz brun et que le riz complet. Il contient 11 fois plus d’anti-oxydants que le riz brun.

Une consommation régulière de riz brun ou de riz complet aide à réduire son tour de taille. Faciles à digérer et riche en vitamines B1, B2, B6 et B12, ils sont riches en nutriments essentiels. Leurs écorces au son est une source de 12 acides aminés essentiels indispensables à la formation de nouvelles cellules. En raison de leurs grandes quantités de fibres, ils aident également à lutter contre des maladies telles que le cancer du côlon, l’hypercholestérolémie et ils régulent la glycémie.

L’eau de cuisson du riz, facile à digérer, aide les bébés souffrant de diarrhée ; mais elle n’est pas recommandé pour ceux qui ont des intestins fragiles et malades.

Le riz doit être consommé avec des légumineuses ou de la viande, car ses protéines sont incomplètes.

Le saviez-vous ?

Le riz triple de volume à la cuisson. La quantité idéale, recommandée par les nutritionnistes pour un adulte, est de 50 grammes de riz avant cuisson, soit 150 grammes une fois cuit.

Nous pouvons préparer de nombreuses recettes salées ou sucrées avec du riz: gratins de légumes, viandes, poissons, paellas, mais aussi des tartes et des gâteaux !

Enfin, notons que l’eau de cuisson du riz est un remède efficace, facile à digérer et qui aide les bébés souffrant de diarrhée.

Source : Image mise en avant © lukasz rawa, Unsplash

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *